Accueil » Non classé » Santé et Sécurité au Travail

Santé et Sécurité au Travail

Un priorité pour tous !

Qu’est-ce que la santé et la sécurité au travail ?

Tout au long de sa vie professionnelle, le travailleur est soumis à différents risques. En effet, sa situation de travail peut entraîner des conséquences négatives sur sa santé physique et morale, à des degrés plus ou moins élevés. Le concept de santé et sécurité au travail est donc basé sur la nécessité de protéger les salariés en évitant l’apparition :

  • De maladies professionnelles ;
  • D’accidents du travail

 

Il est donc nécessaire d’analyser l’ensemble des conditions de travail des travailleurs afin de mettre en place un ensemble de mesures visant à :

  • Promouvoir la santé physique et psychique de tous les collaborateurs ;
  • Garantir leur bien-être social ;
  • Adapter l’environnement de travail à l’humain.

 

La protection de la santé et de la sécurité en contexte professionnel répond également à des enjeux d’ordre économique. En favorisant le bien-être au travail, elle engendre une meilleure productivité des salariés et permet de réduire le taux d’absentéisme. Elle agit aussi en faveur de la notoriété et de l’image de marque de l’entreprise.

 

La santé et la sécurité au travail : une obligation de l’employeur !

L’employeur doit veiller à la santé et à la sécurité de ses travailleurs en mettant en place des actions de prévention, d’information et de formation.

Il doit également évaluer les risques professionnels sur chaque poste de travail.

Ces risques sont consignés dans un document, le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP). Il est obligatoire dans toutes les entreprises dès l’embauche du 1er salarié. L’employeur y consigne le résultat de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité auxquels peuvent être exposés les salariés.

Plus de renseignement sur le DUERP -> sistlib.org/document-unique

Le règlement intérieur lorsqu’il existe doit également fixer des règles en matière de santé et sécurité au travail (Obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés).

L’employeur a aussi l’obligation d’informer l’inspection du travail en cas d’accident du travail mortel.

En cas de non-respect de ces obligations, sa responsabilité civile et/ou pénale peut être engagée.

 

Quels sont les moyens que l’employeur doit mettre en place pour respecter les règles de santé et sécurité au travail ?

1) Des actions de prévention des risques professionnels

L’employeur doit mettre en place des actions de prévention des risques professionnels portant sur les points suivants :

        • Risques de chutes de hauteur ;
        • Risques d’entrée en contact avec un élément en fonctionnement sur une machine ;
        • Risques psychosociaux tels la surcharge de travail, agression et violence interne et/ou externe ;
        • Risques chimiques
        • Dispositions relatives à l’exposition à certains facteurs de risques professionnels (pénibilité au travail)

 

2) Des actions d’information et de formation

L’employeur doit mettre en place des actions d’information et de formation au profit des salariés suivants :

        • Nouveaux embauchés ;
        • Salariés qui changent de poste de travail ;
        • Travailleurs temporaires ;
        • Salariés qui reprennent leur activité après avoir été vus par le médecin du travail.

 

3) Une Organisation et des moyens adaptés

En fonction de son activité, l’employeur doit déployer les moyens adaptés qui permettent le respect des règles de santé et sécurité au travail mais peu se voir aussi adapter l’organisation du travail.

Par exemple :

        • Adapter les heures de travail dans le cadre des conditions atmosphériques (canicule).
        • Mettre en place des équipements de protection individuelle (EPI) et obliger le port de ceux-ci.

 

4) Evaluer les risques dans l’entreprise

L’employeur se doit d’éviter les risques, mais cela n’est pas toujours possible. Dans ce cas, il doit procéder à l’évaluation des risques et mettre en œuvre des mesures de prévention auprès des salariés.

Définition de l’évaluation des risques :

        • Le danger est la capacité d’un matériel, d’une substance ou d’une méthode de travail pouvant causer un événement dommageable
        • Le risque est l’association d’un danger à un travailleur

 

En fonction de l’activité de l’entreprise, l’employeur doit évaluer les risques des points suivants :

        • Choix des procédés de fabrication, des équipements de travail, des substances ou préparations chimiques
        • Aménagement ou réaménagement des lieux de travail ou des installations
        • Définition des postes de travail

 

C’est à la suite de cette évaluation que l’employeur se verra mettre en place des actions de prévention afin de palier aux risques pour la santé et la sécurité de ses salariés.

 

La santé et la sécurité au travail : une obligation pour les salariés !

Le salarié doit prendre soin de sa santé, veiller à sa sécurité et celles des autres personnes présentes sur le lieu de travail. Il doit respecter les instructions et consignes fixées par son employeur. En cas de non-respect de ces règles, le salarié peut être sanctionné et sa responsabilité peut être engagée.

En fonction de sa formation et selon son niveau de responsabilité, le salarié suit et bénéficie des actions suivantes :

        • Connaître et appliquer les instructions en matière de sécurité
        • Respecter les zones de circulation dans l’entreprise et/ou les consignes du règlement intérieur ;
        • Respecter les consignes d’utilisation des équipements de travail ;
        • Utiliser les moyens de protection individuelle (EPI) mis à votre disposition.

 

L’employeur devra prioriser la mise en place de protection collective contre les risques. Ce n’est que si l’évaluation des risques établit l’impossibilité de mettre en place une protection collective que l’employeur impose un équipement de protection individuelle.

        • Suivre les formations et obtenir des informations

 

L’employeur dispense des formations à ses salariés en fonction des risques auxquels ils sont exposés. Cependant, le salarié peut, par le biais du plan de formation, demander à son employeur des formations complémentaires liées à son poste de travail.

 

En dehors de l’employeur, qui sont les acteurs de la santé et sécurité au travail ?

En interne, deux possibilités :

        • Les représentants du personnel du Comité Social et Economique (CSE) ;
        • Les représentants de la Commission Santé, Sécurité et Condition de Travail (CSSCT), obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés.

 

Ces deux instances traitent les questions de santé, de sécurité et des conditions de travail. Mais ils sont aussi les premiers représentants des salariés face à l’employeur. N’hésitez pas à vous rapprocher d’eux en cas de besoin.

En externe, plusieurs possibilités s’offrent aux salariés mais également aux employeurs ayant besoin d’aide pour améliorer la santé et la sécurité au sein de leurs entreprises :

        • L’inspection du travail ;
        • Le Service de Prévention et Santé au Travail ;
        • Le site de l’INRS qui contient un nombre important de documentation sur la santé et sécurité au travail. https://www.inrs.fr/;
        • Organismes de conseil et de formation spécialisés en matière de santé et de sécurité au travail…

 

Le SIST du libournais est aux cotés de ses adhérents afin de les aider dans l’amélioration de la santé et la sécurité de leur entreprise grâce à une équipe pluridisciplinaire. Plus d’information ici

 

 

 

 Avril 2024 OD – Actualités