Coronavirus SARS-CoV-2

Femmes enceintes et activité professionnelle

 

Les données relatives à l’infection à SARS-COV-2 chez les femmes enceintes sont encore très limitées.

Par analogie avec d’autres virus respiratoires, il est considéré que la grossesse pourrait constituer un facteur de risque de forme grave, en particulier au 3e trimestre ou quel que soit le terme de la grossesse en cas de comorbidités.

 

En conséquence pour la femme enceinte exerçant une activité professionnelle, le HCSP recommande :

• Quel que soit le terme de la grossesse :

– La sensibilisation aux mesures barrières et leur application stricte sur le lieu de travail ;

– La poursuite possible, voire souhaitable, de l’activité professionnelle lorsque les conditions de travail et de transport permettent l’application correcte et stricte des mesures barrières ;

– Le maintien du suivi de la grossesse selon calendrier habituel ;

– La promotion de la vaccination antigrippale au cours de la grossesse et sa réalisation en période de campagne de vaccination antigrippale.

• Pour les femmes au 3e trimestre, ou en cas de comorbidité quel que soit le terme de la grossesse :

– L’application stricte des mesures barrières à l’instar de ce qui est recommandé pour les personnes à risque de formes grave de Covid-19, y compris dans les lieux fréquentés à l’occasion de l’activité professionnelle (restaurant d’entreprise par exemple) ;

– Une évaluation par le médecin du travail de la compatibilité du maintien de l’exercice professionnelle avec la protection de l’état de santé de la femme enceinte ;

– Le télétravail chaque fois qu’il est possible ; le travail en présentiel ne sera envisagé que si les conditions de travail le permettent (respect de la distanciation physique ou bureau individuel, adaptation des horaires de travail, mesures d’hygiène …) ;

 

Activité professionnelle des femmes enceintes en période de circulation du SARS-CoV-2
Lire l’avis du Haut Conseil de la santé publique dans sa totalité : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=929

Source : Avis et rapport Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) 

 

02 Décembre 2020 – Actualités, Covid-19

Retour