Dispositifs de désinfection « anti-Covid-19 »

L’INRS tire la sonnette d’alarme

L’INRS met en garde contre certains dispositifs dits « anti-Covid-19 ».

 

Face à la pandémie actuelle, certains fabricants font actuellement une forte promotion de nouveaux dispositifs ou procédés dits « anti-Covid-19 ». L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) met en garde les entreprises et les salariés contre certaines de ces innovations qui non seulement ne réduisent pas le risque de transmission du virus mais peuvent en engendrer de nouveaux.

Récemment, l’institut a lancé une mise en garde pour les entreprises et les salariés. Dans une brochure, il révèle que certains dispositifs, loin de réduire le risque de transmission du virus, en engendrent de nouveaux.

Biocides, purificateurs à filtre HEPA, appareils de traitement physico-chimique, lampes germicides, désinfection par l’ozone gazeux… Alors que les promotions fleurissent, difficile de ne pas résister à la tentation de s’en procurer. Or, vu la taille des enjeux sanitaires… peut-on vraiment se fier sans garanties à leur efficacité ?

Lire le communiqué de l’INRS : https://www.inrs.fr/header/presse/cp-dispositifs-anti-covid.html

 

02 Décembre 2020 – Actualités, Covid-19

 

Retour